Transformer la pollution atmosphérique en encre, c’est meilleur pour ma planète !


Transformer la pollution atmosphérique en encre ? C’est chose faite grâce à Air Ink de Tiger !
Delhi est la ville la plus polluée au monde. Pas étonnant donc que cette startup Indienne ai décidé de trouver une solution permettant non seulement de réduire, mais aussi de réutiliser la suie de carbone. En fixant une cartouche filtrante aux pots d’échappement ils récupèrent les particules fines issues de moteurs diesel pour en fabriquer de l’encre.

Grâce à un procédé chimique qui élimine les métaux lourds et les agents cancérogènes, il est possible de détoxiquer les polluants collectés. Le résultat est une encre noire dense distillée à partir de pigments à base de carbone purifié. Au total, il faut environ 45 minutes d’émission automobile pour obtenir 30 millilitres d’encre.

Laisser un commentaire